UNE PROMENADE DANS LA FORET 

 

Je vais a l’enterrement d'un choix mort,

Les violons pleurent et l’orgue joue,

L’humanite a peine concue,

Me suit sur les lacets marques:

 

"Sans issue".

 

Je meurs et je renais,

Et le renard dans la foret fronce son nez

Car meme trop bien il sait:

Quant on veut attraper,

Le cercle est parfait

Ces bords apparemment ne peuvent pas etre percus, 

Sauf que tu es dedans et le cercle est

 

Sans issue.

 

Plus que l’on marche, plus on pense que c’est dingue… 

Qu’est-ce qui nous attend a la fin?

Une piege? Une chance? Une avalanche?

Ehi, personne n’est avertie d’avance.

Mais cela veut dire que l’on ne repond a personne,

Cela veut dire que je ne veux rien dire dans cette chanson,

Et l'on peut vivre, et rire, et baiser - tout a propre insu,

Sans probleme, sans souci,

 

Sans issue.